La médiocrité peut-elle être vaincue?

Quitter la médiocrité peut prendre du temps.

Cela peut prendre du temps, pour quitter la médiocrité. Il faut déjà se rendre compte et accepter que l’on vit dans la médiocrité. Le médiocre ne sait souvent pas qu’il l’est, car il reste dans un monde sans grands changements, sans évolutions concrètes. Certaines personnes se plairont toute leur vie, à répéter les mêmes gestes, manger aux mêmes endroits, fréquenter les mêmes lieux. Ils ont fait le choix de vivre dans la moyenne. Cette routine peut être réconfortante, mais jusqu’à ce qu’on se rende compte que nos rêves et notre idéal nous échappent!

La médiocrité, c’est vivre dans la moyenne. Pas d’efforts particuliers à fournir, pour stationner au même niveau toute sa vie! La condition sociale, financière ou de santé de beaucoup d’entre nous, reste identique toute une vie. Parfois, elle peut même régresser. Cela peut avoir plusieurs causes d’ailleurs. On peut faire le choix de suivre ses amis, de rester dans le cadre familial pré-établi, ou encore de vouloir faire plaisir à l’être aimé. Cependant, l’un des problèmes récurrents avec la médiocrité, c’est qu’elle amène avec elle, son lot d’émotions négatives. La tristesse, la jalousie, l’envie, le dégoût de soi, sont quelques-uns des symptômes que l’on peut vivre, suite à une longue période de médiocrité.

La médiocrité n’est pas le fruit du hasard.

On peut se fixer un but aujourd’hui et esquiver pendant des années le processus nécessaire pour y arriver. En fin de compte, celui qui en voit progresser d’autres alors qu’il n’a pas fait les efforts nécessaires pour arriver au niveau supérieur, perd progressivement confiance en lui. La médiocrité fini par empoisonner nos rêves. On fini par se persuader qu’à force de tarder il n’est plus l’heure de prendre le train pour le succès! Pire. Certains, persuadés d’avoir raté leur vie, vont jusqu’à commettre l’irréparable. Quelle tristesse!

La médiocrité est un cercle vicieux dans lequel on rentre parfois, dès l’âge tendre. Beaucoup d’enfants se font reprocher de ne pas être à la hauteur. Leurs parents et autres éducateurs, leur répètent sans cesse à quel point ils sont inutiles. Progressivement, ils taisent leurs rêves et n’osent plus oser. Ils voient leurs propres ambitions sous l’angle de la folie et ne se permettent plus de s’imaginer ce qu’ils désirent réellement dans cette vie.

Comment vaincre la médiocrité?

Premièrement, il est important de savoir où nous en sommes. Celui qui a du mal à tenir parole avec lui ou avec d’autres, peut s’améliorer. Depuis combien de temps voulez-vous atteindre un objectif que vous repoussez sans arrêt? Pour ma part, dans le domaine professionnel, cela fait 4 ans que je me promets de monter convenablement mon blog et de le monétiser. J’ai procrastiné au possible, jusqu’à ce que je vois l’envolée d’un des blogueurs que je suit et qui lui a continué à agir dans le bon sens. Plutôt que de me laisser aller à la critique ou aux sentiments d’amertume, j’ai préféré accepter mes torts. Des années entières, je me suis contenté de m’affaler sur mon canapé en rentrant. J’aurais pu m’instruire  à la place et agir en fonction de ce que j’avais appris. 

Deuxièmement, la médiocrité se vainc par une action de plus en plus soutenue. L’idée est de ne jamais accepter un problème comme le bout du chemin. On s’arrête souvent aux premiers problèmes rencontrés. 80% de l’humanité vit avec cet état d’esprit.

Pourtant, nous sommes faits pour trouver des solutions.

L’être humain est fait pour trouver des solutions. Plus on trouve de solutions à nos problèmes, plus on s’éloigne de la médiocrité. Celui qui en plus de trouver des solutions pour lui en trouve pour les autres, se rapproche alors à grands pas de l’excellence.

L’action est la clé.

Personne ne peut quitter la médiocrité que par la force de ses rêves. Il nous faut aussi de l’action pour y arriver. Je me rappelle souvent d’un de mes anciens amis. Ce mec me stupéfiait et c’est encore le cas. Une fois qu’il avait décidé d’atteindre un objectif, il fonçait sans perdre une seconde, vers son but. Le plus souvent, il envisageait plusieurs solutions pour régler ses problèmes et quand une des solutions ne fonctionnait pas, il passait à la suivante, jusqu’à réussir. C’est fou, mais ce n’est que maintenant que je comprends pourquoi il touchait près de deux fois mon salaire, trois ans après la fin de nos études. En plus de chercher des solutions et d’agir vite, ceux qui s’élèvent de la médiocrité refusent l’abandon. Pour eux, l’abandon n’est pas une option!

La médiocrité peut être vaincue.

De même, plusieurs personnalités publiques ont eu affaire à des conditions de départ déplorables. Elles ne se sont pas arrêté à leurs problèmes mais ont toujours trouvé plus de solutions pour arriver à leur idéal. Car ‘est cela qui compte : Celui qui a un idéal et qui agit coûte que coûte pour l’atteindre, ne peut pas stagner sur le parking de la médiocrité.

Finalement, le conseil que je peut donc vous donner est le suivant : Prenez le temps de faire un point avec vous-même. Mettez à l’écrit tous les objectifs qui vous tiennent à coeur, dans les différents domaines de vie. On parle de l’éducation, des finances personnelles, des loisirs, du professionnel, du relationnel, de la santé et de la spiritualité. Quels son les objectifs que vous voudriez atteindre dans ces différents domaines, d’ici les 7 prochaines années? Quelles sont les actions que vous réaliserez quoi qu’il arrive pour arriver au niveau de vos prétentions? 

En conclusion, grandir demande des efforts. Ce n’est qu’à force d’améliorations personnelles qu’on y arrive. En prenant le temps de vivre le processus vers le succès, on regagne confiance dans ses capacités. On apprend à mieux se connaître et le niveau d’exigence que l’on développe, augmente. En agissant régulièrement, on se renforce pour quitter la médiocrité. C’est une des leçons que j’aurais aimé avoir apprise à l’école, sauf que cette dernière n’est pas faite pour éduquer, mais pour instruire!

Alors, que pensez-vous de cet article? Commentez-le et je me ferai un plaisir de vous répondre au plus vite!

Johan.

Les commentaires sont fermés.