Comment sortir de la dépression ?

Comment sortir de la dépression ?

Bonjour et bienvenue à toi dans la forteresse sacrée de la plus haute colline du nouveau monde. Je m’appelle Johan et mon but est de t’aider à comprendre comment sortir de la dépression, grâce à l’auto-coaching. Je précise tout de même dès le début de cet article que je ne suis pas un professionnel de santé et que tu devrais te rapprocher de ton médecin, si tu as des passages à vide réguliers.

Ce contenu est sponsorisé par les établissements Chez Roro. Ils font les meilleures grillades de Guadeloupe.

Pour sortir de la dépression, tu auras probablement besoin des conseils que je t'offre dans ce contenu.
6 conseils simples, applicables MAINTENANT.

Perdre le contrôle, pour sortir de la dépression.

D’abord, je me rappelle de ma première sensation de perte de contrôle, sur mon quotidien. En septembre 2007, je quittais la Guadeloupe pour me rendre en France, afin de poursuivre mes études. Pour commencer, c’était la première fois que je quittais la Guadeloupe pour une si longue période. En arrivant à Paris, je connus la dépression pour de multiples raisons et je réussis à m’en sortir des années plus tard, grâce à quelques conseils que je vais te donner dans ce contenu.

Depuis quand existe la dépression ?

En premier lieu, nous pouvons considérer la dépression comme une maladie relativement récente. Elle se développe à mesure que notre société de consommation s’étend à travers le monde. En analysant le niveau de dépression dans chaque tranche d’âge de la population, il s’avère que  les générations nées avant les années 70 souffrent bien moins de la dépression, que celles nées dans les années 2000. En 2022, environ un quart des moins de 25 ans ont eu un épisode dépressif au courant de leur vie. Ce chiffre est complètement fou. Si on considère que le nombre de personnes dépressives sur l’ensemble de la population ne fera qu’augmenter dans les décennies à venir, cela signifie qu’au moins une personne sur deux nées à partir des années 90 aura connu un épisode dépressif majeur, avant l’âge de 60 ans.

Mais pourquoi cela se produit-il ?

Manifestement ce mal-être vient des changements rapides que connut la société, durant une si courte période de temps. Quand on y repense, nos grands parents avaient un style de vie complètement différent. Ils ne comptaient pas sur la connexion internet, les téléphones, les réseaux sociaux et autres sources constantes de sollicitations extérieures. Avant tout, ils avaient bien plus d’interactions directes entre eux. Ainsi, peu de personnes se retrouvaient isolées et sujettes à des épisodes dépressifs.

Que pouvons-nous donc faire, pour sortir de la dépression ?

Avant tout, considérons que nous avons des cerveaux qui travaillent en permanence, sur le sujet de la dépression. Par exemple, le professeur et conférencier Stephen Ilardi a dédié sa carrière entière à enquêter à leur sujet et en tira une conclusion. À la suite de longues décennies d’études, il conclut qu’il y a 6 grands facteurs, favorisant la guérison de la dépression.

1) Les interactions sociales :

Tout d’abord quand j’ai eu le premier épisode dépressif, j’étais enclin à rester chez moi. Je n’avais aucune vie sociale en dehors de mes cours, comme étudiant. Ne connaissant pas la région parisienne je suis souvent resté cloîtré chez moi, jusqu’à 2 semaines d’affilée. N’ayant développé aucun lien social par crainte de l’autre, je m’enfermais peu à peu sur moi-même, ce qui me fit développer quelques comportements anti-sociaux, tels que la réclusion ou la dépendance à l’alcool. Par la suite, c’est en lisant sur les causes du cancer, après le décès de mon père, que je me rendis compte que mes comportements finiraient par me coûter cher. J’ai alors choisi de m’éduquer, pour sortir de la dépression. C’est comme cela que j’ai découvert l’importance des relations sociales et que je me suis obligé à m’ouvrir de plus en plus, vers les autres. 

L’être humain est un être social.

Depuis la nuit des temps, nous survivons grâce à la collaboration, les interactions et les synergies. Ces comportements nous ont aidé à dominer les autres espèces animales, dans un premier temps. Cependant, ces interactions sociales ont tendance à disparaître peu à peu. Cela est directement lié au développement exponentiel des technologies de communication, depuis le début du 20° siècle. De nos jours, nous avons substitué les personnes aux téléphones mobiles. Nos interactions passent de plus en plus par ce moyen de communication, plutôt qu’en face à face. Le résultat est que le nombre d’interactions réelles que nous avons avec nos proches a diminué, au point de créer une forme d’isolement virtuel et spirituel dont seront victimes toutes les tranches d’âge, au fil des années.

Remontons le temps, pour sortir de la dépression :

Il y a à peine quelques années les téléphones portables n’existaient pas, les réseaux sociaux non plus. Jusque dans les années 80, l’existence d’une technologie comme internet accessible par la grande partie du monde pour s’interconnecter les uns aux autres, était quasi inenvisageable. La seule manière de communiquer qui était disponible il y a encore peu à l’échelle de l’histoire, était la rencontre en face à face. L’interaction sociale était tout simplement indispensable, pour survivre.

Nous vivons dans une époque de changements rapides :

De nos jours nous avons la possibilité de gagner de l’argent et de consommer tout ce que nous voulons, depuis le confort d’un canapé. Cela peut se dérouler pendant une vie entière. Désormais, nous pouvons accéder à toutes sortes de satisfactions, sans avoir de réelles relations sociales. Il est devenu excessivement simple mais aussi nocif, de vivre sans la moindre interaction avec nos semblables. Les relations sociales permettent à notre niveau de stress et d’anxiété de redescendre. Cela a tendance à nous apaiser, quand nous entretenons des relations sociales harmonieuses avec nos semblables. 

Sortir de la dépression, cela se travaille :

Le développement des aptitudes sociales demande de longues heures de pratique, comme pour la maîtrise de n’importe quelle nouvelle compétence. On parle de 10 000 heures de pratique minimum, pour devenir excellent à une discipline. Cela représente plus de cinq années à développer ses capacités sociales avec ses semblables. Même-si on ne s’en rend pas compte, le temps passé sur les réseaux sociaux est préjudiciable pour notre développement et notre mental. 

2) L’activité physique :

Nos grands parents avaient une importante quantité d’activités physiques. Cela pouvait aller de s’occuper de son jardin ou de ses animaux, à aider son voisin dans la construction de sa maison ou autre … Ils passaient bien plus de temps que nous à l’extérieur et profitaient notamment des bienfaits du soleil sur la santé. Notre mode de vie sédentaire nous offre un confort qu’il est difficile d’égaler. Nous avons pris l’habitude de confondre les comportements usants pour le corps et les habitudes bénéfiques pour celui-ci, parce qu’elles ont la souffrance physique en commun. Ors, cette souffrance physique est bien plus bénéfique que néfaste, dans ce cas. L’exercice physique régulier nous aide à vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Suite à des comparaisons entre les médicaments et l’exercice physique, il a été prouvé que les groupes ayant pratiqué de l’exercice physique étaient moins dépressifs, après avoir pris leur traitement. L’exercice physique augmente le niveau d’hormones essentielles pour notre bien-être. Il permet au corps d’être généralement plus détendu et plus apte à répondre aux agressions extérieures, telles que la grippe ou d’autres infections.

3) Le sommeil :

Le sommeil est central pour vaincre la dépression. Il permet de reposer les différentes fonctions de notre corps, de manière régulière. Ignorer sa fonction indispensable dans le processus de régénération du corps, peut mener à la dépression. Je me rappelle que quand j’étais au lycée, il était très compliqué d’être de bonne humeur le matin. En effet, je me couchais très tard en soirée et je me réveillais très tôt, pour aller en cours.

Tu pourras sortir de la dépression.

Quand j’ai compris l’importance du sommeil dans le conditionnement de mon bien-être, beaucoup de choses ont changé. Consulte cet article à propos de l’importance du sommeil. Il t’aidera à mieux préparer tes nuits, grâce à quelques exercices simples.

Les personnes qui veillent tard le soir par exemple pour se divertir, ont plus de chances d’avoir des problèmes de dépression. C’est une manifestation du corps que l’hygiène de vie que tu lui infliges, devrait être révisée.

Si tu penses que te coucher tôt t’empêchera de dormir, je te donne quelques astuces à suivre ici, pour y remédier : 

  • Essaie de t’exercer une fois par jour. En faisant cela, tu rentreras plus fatigué chez toi et prêt à aller te reposer quand le moment sera venu. 
  • N’utilise pas ton smartphone au lit. La lumière de ton téléphone te garde éveillé. À chaque fois que tu te retrouves en contact avec cette lumière, ton corps l’interprète comme un signal. Il considère qu’il fait encore jour et s’ajuste au cycle circadien, en fonction de l’information que la lumière lui renvoie. 

Tu trouveras plusieurs astuces supplémentaires, en lisant l’article dont je t’ai parlé.

4) Vivre dans le passé :

Si cela t’aide à grandir, tu peux penser aux passé modérément. De cette manière tu éviteras de te prendre les pieds aux mêmes pièges, au fil du temps. Cependant, trop penser au passé te posera problème, en t’empêchant de vivre dans le moment présent, comme expliqué ici. Pour éviter de ruminer sur les aspects négatifs de ta vie, tu auras besoin de t’aider d’activités diverses et variées, dont le but est de garder ton esprit occupé. Qu’il s’agisse d’apprendre la mécanique, de préparer un repas ou même de faire un footing, certaines activités te plongent directement dans le présent. Elles t’évitent toute échappatoire en direction du passé ou du futur. En cela, ces activités aident à quitter l’état d’esprit dépressif, en t’aidant à te concentrer sur l’ici et maintenant.

5) Prends la lumière du soleil, pour sortir de la dépression.

Le manque de lumière solaire peut causer la dépression, de deux manières :

Cause n° 1 de la dépression …

  • Tu as peut-être subi une baisse de motivation, pendant les jours les moins ensoleillés. Quand je suis parti vivre à Paris de 2007 à 2011, j’ai subi plusieurs épisodes de dépression hivernale. Je ne connaissais pas cette réaction du corps et en plus de me nourrir comme je le faisais en Guadeloupe (inadapté au climat hivernal), j’avais tendance à me coucher tard, pour réviser mes cours et préparer mes travaux. Je m’exposais peu au soleil et la dépression prenait du terrain. Il y a une raison scientifique à cela : l’exposition au soleil nous permet de synthétiser la vitamine A dans le corps, qui va se charger de la croissance osseuse et de renforcer le système immunitaire. Des études ont également démontré une forte relation entre le manque de vitamine D et la dépression. Les chercheurs ont découvert que les personnes qui avaient peu de vitamine D dans leur organisme, sont bien plus propices à connaître un épisode dépressif. À notre époque, nous passons beaucoup de temps enfermés. La carence en vitamine D est donc toujours plus présente, dans notre société.

Cause n° 2 de la dépression …

  • La seconde raison est que le soleil nous aide à réguler les cycles circadiens. Il s’agit de notre horloge interne. Elle nous permet d’éviter les oscillations biologiques comme des problèmes pour réguler le sommeil, ou des niveaux d’énergie trop bas. En effet, ces derniers sont connus pour avoir une relation directe avec la dépression. Si tu restais enfermé dans un appartement jour après jour sans lumière solaire, ton horloge interne se dérèglerait progressivement. Au final, tu perdrais tes repères, sans savoir si il fait jour ou nuit. C’est un exemple classique connu chez les équipes de spéléologues qui partent explorer les entrailles de la terre, pendant des semaines entières. Ton corps a besoin d’au moins 10 minutes d’exposition au soleil chaque jour, pour ajuster ton horloge interne et éviter les problèmes associés à la carence en vitamines A et D.

6) Des acides gras et omégas 3, pour sortir de la dépression.

Oui, j’ai bien écrit : Oméga 3. Dû au fait que le cerveau a besoin d’un apport constant en Oméga 3 pour bien fonctionner, les personnes qui ne consomment pas une quantité suffisante de ces acides gras ont un risque accru de développer des maladies mentales, incluant la dépression. Il a été prouvé que le niveau de dépression est toujours plus bas, dans les pays où l’on consomme davantage d’Oméga 3. Les chercheurs ont rapidement commencé à utiliser des compléments alimentaires à base d’Oméga 3, quand ils en ont compris l’importance. Les résultats furent probants. Sur un ensemble d’une centaine de personnes dépressives continuant à prendre leurs traitements médicaux, on put constater que ceux qui prennent des Oméga 3 en supplément ont tendance à éradiquer la dépression facilement et rapidement. Les Oméga 3 sont littéralement l’un des anti-dépressifs les plus efficaces, jamais découvert. Tu ferais bon usage de ces derniers, en en consommant régulièrement dans ton alimentation.

Voilà, c’est tout pour cette fois.🔥

Nous venons de voir 6 conseils qui te permettront de sortir de la dépression. Retiens cependant que c’est un processus. Réfères-toi à ton médecin afin d’en savoir plus, pour mieux organiser tes cycles de repos. Tu n’en sortiras que plus reposé et en meilleure santé générale.

Si cette contribution t’a aidé, tu peux me remercier de 4 manières :

  • 💘 Abonne toi à mon contenu et à ses notifications
  • 👍 Like le contenu
  • 🗣 Commente le contenu
  • 😽 Partage ce contenu dans ton entourage

Nous sommes de plus en plus nombreux à chercher un moyen de prendre le contrôle de nos vies. Je suis reconnaissant que tu te sois joint à nous pour cette fois. Retiens que le monde ne se bâtit que sur des épaules solides. D’ici la prochaine, garde en tête la citation magique : “Change de vie, Agis-Maintenant”.

Je te dis à la prochaine; Ciao ciao !

PS : En 2022 je relève le défi de gagner mes premiers euros sur internet en suivant ma méthode d’auto coaching.

Pour y arriver, j’applique une méthode qui a déjà fait ses preuves dans le monde de l’entrepreneuriat en ligne, notamment avec un entrepreneur français qui a créé un business rentable sur internet. 

Il raconte son histoire dans un livre que j’ai lu et que je vous recommande vivement. Le livre coûte 14,99 euros mais en ce moment tu peux le télécharger gratuitement en suivant ce lien.

Partage cet article maintenant, si il t'a été utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.